Site officiel de la ville de Saint-André (Ile de la Réunion)     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Ma ville > Le Conseil municipal > Comptes-rendus des Conseils municipaux

Article

La modernisation se poursuit à Saint-André

Jeudi 22 décembre 2016, le conseil municipal s’est réuni avec à l’ordre du jour 21 affaires ayant pour objectifs de moderniser et de faciliter la vie des Saint-Andréens.

Modernisation de la gestion des services liés à l’enfance

Depuis plusieurs années, la ville s’est engagée à améliorer la qualité des services rendus à la population et à moderniser la gestion des activités liées à l’Enfance. Ainsi, l’objectif est de faciliter la vie des Saint-Andréens. Aussi, la ville s’est dotée d’un logiciel de gestion de ces activités, le logiciel Agora, permettant un suivi des données administratives plus simples et centralisés et des besoins des familles pour les activités de la petite enfance et de la restauration scolaire. Cette refonte du système de gestion des activités liées à l’Enfance s’est également traduite par la mise en œuvre d’un guichet unique de la Petite Enfance à la Régie Centrale ainsi que le regroupement de la gestion de l’activité restauration pour les écoles des secteurs du centre-ville, de bras des chevrettes, de Dioré, et de Petit Bazar à la Régie Centrale. Cela a permis aux administrés, d’effectuer leurs démarches en un seul lieu : demande d’informations, inscription, demande de modifications ou radiations, paiement des prestations. Dans le même temps, la municipalité a mis en ligne un portail famille et proposé un élargissement des moyens de paiement mis à la disposition des administrés. L’utilisation du portail famille n’est pas obligatoire. Il constitue une possibilité supplémentaire offerte aux familles pour leurs démarches, en plus de celles existantes.

Convention de partenariat avec la Chambre d’agriculture

Dans le cadre de sa politique en faveur du développement et de la dynamisation de la filière agricole, la ville de Saint-André souhaite engager un partenariat avec la Chambre d’agriculture afin de préparer l’organisation et l’évolution des activités agricoles. « L’objectif de cette charte est de nous permettre de travailler main dans la main avec la chambre d’agriculture et voir ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire » explique monsieur le Maire Jean-Paul VIRAPOULLE. Ainsi un plan de développement agricole verra le jour très bientôt

Création d’une station de traitement sur le site de production de Dioré

L’une des actions prioritaires ciblée lors de la mise à jour du schéma directeur d’Alimentation en Eau potable de Saint-André consiste en la mise à niveau du traitement des eaux superficielles avec la création de stations de traitements. Le site de production d’Eau Potable de Dioré, principal site de production de la commune est alimenté par le captage du Bras des Lianes, qui représente environ 50% de l’ensemble des besoins en eau potable de la commune. Pour sécuriser au mieux cette ressource, la création d’une station de traitement est nécessaire .Afin de garantir une eau de qualité toute l’année et même en période de pluies, le conseil municipal a proposé de créer une unité de traitement complète sur la parcelle en amont du site actuel de production d’eau. Compte tenu du besoin et de la configuration des sites, il est nécessaire pour la collectivité d’acquérir le foncier appartenant à la société Adrien BELLIER. En attendant que le terrain soit déclassé en zone d’activité économique la ville va le louer pour une somme de 950 euros mensuels. A noter également que toutes les écoles sont connectées à un réseau d’eau potable aux normes Européennes. Les écoles qui sont alimentée par l’eau de la station de Dioré disposent de filtres. A savoir que dès janvier 2017 toutes les écoles seront desservies en eau potable. Autre bonne nouvelle, la commune utilise de l’eau de forage et son périmètre a été étendu à la moitié de la population. En mars 2019 toute la ville aura de l’eau potable à son robinet.

Règlement de la sectorisation et des inscriptions

Afin de régulariser les inscriptions scolaires des écoles publiques du premier degré, dans le cadre de la carte scolaire la ville mène actuellement un schéma directeur des écoles. Cet outil permettra en toute objectivité et toute transparence d’organiser les inscriptions scolaires et dérogations et les implantations de nouvelles écoles. Pour information, l’inscription administrative des enfants à l’école s’effectue sur la base de la sectorisation, à savoir dans l’école du secteur correspondant à l’adresse du domicile de la famille ou des représentants légaux de l’enfant. Ainsi, l’inscription est réalisée en deux temps : l’affectation de l’enfant est proposée par la commune, cette affectation est par la suite validée par la Direction d’école. Cependant, les enfants de moins de trois ans pourront être scolarisés en fonction des places disponibles en classes de Toute Petite Section en Classe Passerelle.

Convention de partenariat entre l’académie de la Réunion et pour le développement du numérique éducatif.

La ville a pour ambition de développer un pôle numérique sur son territoire et la volonté de réduire les fractures numériques et culturelles. Pour les écoles de la ville a décidé de signer avec l’académie de la Réunion une convention intitulée « développement du numérique éducatif dans les écoles communales ». Le développement des usages du numérique à l’école relève ainsi d’une responsabilité partagée entre l’académie de la Réunion et la ville. De la prévention de l’illettrisme à la maîtrise du français et des langues étrangères en tenant compte du milieu créolophone, la lutte contre les inégalités passe aussi par la réduction des fractures numériques et culturelles. Elle vise à aider les acteurs de terrain qui accompagnent les élèves dans le développement du leurs compétences et dans la structuration de leurs savoirs. L’objectif est également de sensibiliser les élèves aux métiers du numérique. En effet, pendant la pause méridienne les élèves seront initiés au codage par l’école SIMPLON dès janvier. De nombreux efforts ont menés par la ville en ce qui concerne le déploiement des moyens techniques, financiers et humains dans le cadre du partenariat engagé avec l’académie de la réunion. A noter que la prestigieuse école EPITECH s’installe à Saint-André en 2017.

Projet crèche Cressonnière attribution d’une subvention d’équipement à l’association BABYLAND

L’association BABYLAND est l’un des principaux partenaires dans cet effort de création de places nouvelles pour les enfants de 3 mois à 5 ans. Son dernier projet apporte une solution de garde aux parents du secteur de la Cressonnière. Ce troisième établissement de 60 places ouvrira ses portes fin 2017 début 2018. Cet crèche comportera un espace bébé nageur et sera orienté vers l’apprentissage des langues : anglais, tamoul. Compte tenu, des délais de livraison contraints la ville a confié la réalisation des travaux et la démolition à l’association BABYLAND en leur versant une subvention d’équipement d’un montant de 227 740 euros.


Rechercher sur ce site :
{Site officiel de la ville de Saint-André (Ile de la Réunion)} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional