Site officiel de la ville de Saint-André (Ile de la Réunion)     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Ma ville > Saint-André, une ville qui bouge

Article

l’atelier Vencatachellum a ouvert ses portes au public

Du 23 au 25 juillet 2015, l’entreprise familiale d’ébénisterie de Jean Noël et Stéphane Vencatachellum a présenté leurs savoir faire au public. Laissez vous séduire par leurs expositions de meubles en bois de tamarin ou par les démonstrations en tout genre qui se situe à la rue des métiers à Saint-André. Cette manifestation est partenaire avec la ville de Saint-André, l’OTI, l’Office National des Forêts « ONF » et Entreprises des Patrimoines Vivants « E.P.V » .

« Pour cette première porte ouverte de l’atelier Vencatachellum, un thème a été proposé "Unis, vers la matière" » cite l’ébéniste. Durant ces trois jours, des artistes et des artisans se sont réunis pour faire de ces journées une véritable découverte, mais le bois sera la première matière mise à l’honneur. Jean Noël, initiateur du projet, nous entraine vers la visite de l’atelier en expliquant le dur labeur de son métier d’Ebéniste. Pour ces co-gérants, le bois est une histoire de famille, « trente-trois ans que l’on s’est implanté sur Saint-André, à l’époque c’était mon père qui avait les rennes » déclare l’artisan. Maintenant c’est Jean Noël et son frère Stéphane qui œuvrent dans le secteur, avec comme spécialité, la fabrication des meubles classiques sur commande et sur mesure. Le but est que le meuble réunionnais travaillé avec le bois tamarin retrouve son identité par ses lettres de noblesse, et par la même occasion mettre en valeur leur travail, tel est le concept de ces journées d’exposition.

Visite guidée par l’un des piliers de la société

Le circuit du bois est retracé, de la scierie de Saint-Benoît jusqu’au séchage. Suivi de la transformation, le rabotage et enfin vient la métamorphose finale, nous explique notre guide Jean Noël. « Le bois de tamarin vient de la forêt du Maïdo ou de la Plaine des Palmistes, et c’est un bois qui pousse qu’à la Réunion et c’est toute la particularité et la valeur de nos œuvres ». et ce dernier continue la visite « La société a été distinguée par l’Etat le label du patrimoine vivant. Cette authenticité est national, on doit rester fidèle à notre manière de travailler, un art de l’ébénisterie encore récent sur l’île ». Pendant la manifestation, différents artistes et artisans sont présents : Jack Beng-Thi, artiste plasticien, Tony Chauvin, chaudronnier fusionnant le métal au tamarin, Mikael Hingant, souffleur sur verre, Masami, performeuse japonaise. Et aussi de nombreux lots étaient à gagner pendant les portes ouvertes.

Photos réalisées par Frantz Henriette


Rechercher sur ce site :
{Site officiel de la ville de Saint-André (Ile de la Réunion)} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional