retrecir le texte agrandir le texte
imprimer cet article Imprimer | envoyer à un ami Envoyer à un ami | flux rss | Partager
Une santé financière saine pour la ville de Saint-André

Lors du conseil municipal du 13 avril, Jean-Paul Virapoullé et le conseil municipal ont présenté les comptes administratifs. Malgré une baisse importante des dotations de l’Etat, le Maire se réjouit de la bonne tenue des finances de la commune en clôturant ses comptes avec un résultat brut de clôture tous budgets confondus de 7 438 928 euros. Signe de cette bonne santé financière, la ville affiche une épargne nette de 2 250 966, 48 euros. A noter que les charges du personnel ont diminué de 1,3% et un effort financier de 600 000 euros a été réalisé envers les associations. En matière de travaux, 12,054 millions d’euros ont été investis pour le confort et le bien-être des Saint-Andréens. De plus, afin de ne pas peser sur les finances de la ville, les indemnités des élus restent inchangées. Une bonne nouvelle n’arrivant pas seule : l’accord du financement de la Caisse des Dépôts pour l’achat de la maison de la Vanille a été obtenue pour une localisation concentrée des services de la mairie.

Saint-André est une ville de champions, ainsi afin d’aider de jeunes athlètes à continuer leur parcours sportif au plan national et international, une aide a été attribuée afin qu’ils puissent participer à des championnats. Toujours dans le domaine sportif, une aire de street workout sera installée au stade Sarda Garriga puis dans le quartier de Fayard, cet espace plébiscité par les jeunes ne manquera assurément pas de succès. A la fin du conseil, comme d’habitude, le maire a tenu à présenter des nouveaux membres du personnel : de jeunes Saint-Andréens diplômés intégrant des postes à responsabilité au sein de la collectivité.

crédits | mentions légales | contact | plan du site | accessibilité