retrecir le texte agrandir le texte
imprimer cet article Imprimer | envoyer à un ami Envoyer à un ami | flux rss | Partager
Un Pacte de solidarité territoriale pour des actions innovantes

Le Pacte de solidarité territoriale (PST) constitue le cadre des aides apportées par le Département aux communes, nouvellement adopté le 14 Mars 2018. Il consacre une enveloppe conséquente de 90 M€ aux 24 communes, dont 75 M€ d’investissement et 15 M€ de fonctionnement pour 3 ans (2018-2020).

Pour Saint-André, le budget du PST s’élève à :

> 1,454 M€ pour aider au financement de 9 actions de son volet Investissement

> et 3,768 M€ pour 6 actions de son volet Social.

Le 17 Juillet 2018, la signature du PST à la mairie de Saint-André par le Maire Jean-Paul Virapoullé et Cyrille Melchior, président du Département, ainsi que par Ghislain Payet président du CCAS était précédée de l’inauguration de la nouvelle caserne des soldats du feu et de la pose de la première pierre des travaux de réfection et d’embellissement de l’Avenue de la République. Financé à hauteur de 80 % par le PST (pour un coût total de 600 000€), ce chantier fait partie des opérations figurant dans l’axe Investissement. De même que la requalification du Chemin du Centre (7,500 M€ dont 12 % de PST) ; l’amélioration du réseau routier communal (2,5 M€ dont 80 % de PST) ou encore la Création d’un Centre funéraire et d’un columbarium (725 000 € dont PST 14%) pour ne citer que les actions les plus significatives. Troisième commune signataire du PST, Saint-André « se distingue par son volet social fort » comme l’a souligné Jean-Marie Virapoullé, 2e adjoint au maire et 1er Vice-président du Département délégué à la Coordination de l’action sociale et des conventions territoriales de solidarité. Plusieurs « actions innovantes » s’ajoutent au renforcement des opérations existantes. Citons entre autre les projets portés par le CCAS comme la téléassistance en faveur des personnes âgées et handicapées isolées (168 000 € dont PST 73%) et l’aide aux mutuelles décès pour les publics en situation de précarité (50 000 € dont PST 65%). « Nous entrons dans l’ère de la Silver economy, note Jean-Marie Virapoullé pour désigner l’ensemble des activités économiques liées aux personnes âgées. La commune doit se donner les moyens d’accueillir nos seniors. Ces initiatives s’inscrivent totalement dans notre programme Saint-André, plus humain, plus dynamique ».

Les aides apportées aux personnes ayant un projet professionnel et souhaitant obtenir le permis conduire figurent aussi parmi les actions pilotes de la ville. Cyrille Melchior a félicité l’équipe municipale de Saint-André : « Vous étiez toujours dans l’innovation. Ce genre d’opération expérimenté dans votre commune, pourrait être emmené à être mis en œuvre dans d’autres villes ». Le président du Département a annoncé par ailleurs que les études sont programmées dans la période 2020-2026, pour le projet de la Route des Hauts de l’Est et celui de l’irrigation baptisé MEREN (Mobilisation de nouvelles ressources en Eau pour les Régions Est et Nord). Jean-Paul Virapoullé n’a pas manqué d’évoquer les autres projets structurants de la ville dont le Pôle industriel de Bois-Rouge, le futur aménagement du centre-ville ou encore l’ouverture des classes préparatoires de Subiotech à Saint-André en septembre 2020.

crédits | mentions légales | contact | plan du site | accessibilité