retrecir le texte agrandir le texte
imprimer cet article Imprimer | envoyer à un ami Envoyer à un ami | flux rss | Partager
Saint-André entre dans l’ère du numérique

Le conseil municipal du mercredi 16 décembre a été riche avec plus de 40 affaires dont notamment la convention de partenariat avec Digital Réunion association des professionnels du Numérique à La Réunion qui favorisera l’implantation d’entreprises et de formations liées au numérique à Saint-André.

Cette convention prévue pour trois ans et qui sera une préfiguration du futur technopole Est à Saint-André a pour objectif de développer l’activité économique portant sur le secteur du numérique. Cette convention comprend un plan d’action sur la période 2016-2017 qui vise à conférer au territoire de la Commune de Saint-André , les capacités de porter avec succès la candidature de la Réunion au label national « French Tech » en 2016 et d’accompagner d’un parc technopolitain Est.

Le plan d’action se traduit au travers de quatre axes :
- Préparation à la candidature du label « French Tech »
- Animation du forum des Utilisateurs du Numérique
- Organisation de « Tech Event »
- Développer le volet numérique du Projet Technopolitain dans l’Est avec la création d’une formation supérieure dans le numérique.

Par ailleurs une convention de partenariat a également été signée entre la ville et Simplon une entreprise agréée solidaire, labellisé French Tech, « grande école du numérique et lauréate du programme présidentiel la France s’engage. Simplon va donc s’installer à Saint-André et mettra en place des formations de développeur informatique et de webmaster qui débuteront en février 2016. Des actions de sensibilisation auprès du jeune public sont également prévues.

Schéma de mutualisation des services communaux et intercommunaux

La loi portant réforme des Collectivités Territoriales a rendu obligatoire la réalisation d’un schéma de mutualisation entre l’Etablissement public de coopération intercommunale et ses communes membres. L’élaboration du schéma de mutualisation des services a été conduite pendant la période du mois de juin à août 2015. La réflexion de travail a été élaborée autour de quatre grands champs de mutualisations : les métiers supports il s’agit des métiers tels que les finances, la gestion des ressources humaines, les affaires juridiques, la commande publique, les métiers techniques (la police de l’habitat, police de l’environnement, le pôle SIG), les transferts de compétences (assainissement, gestion des affaires funéraires, et pour finir le partage des équipements. L’objectif de ce schéma de mutualisation étant de garantir une meilleure qualité de service à l’usager, améliorer l’efficacité de l’organisation territoriale et rechercher des économies d’échelle. Le montant prévisionnel des dépenses qui serait à engager dans le cadre du schéma de mutualisation s’élève à 2 168 000 euros.

Etude de faisabilité de valorisation touristique de la Maison Valliamé (Plan de financement de la phase d’étude)

La maison Valliamé est le seul édifice classé par la commune c’est pourquoi la ville souhaite en faire son site touristique majeur et transformer son parc d’1,2 hectares en « poumon vert » pour tous les Saint-Andréens. Les études préparatoires ont ainsi été validées pour un montant de 100 000 euros.

Etude de faisabilité sur l’aménagement touristique du site de Dioré (plan de financement de la phase d’étude)

Même ambition pour Dioré la ville souhaite le positionner comme un pôle majeur du tourisme vert permettant de révéler la richesse du patrimoine naturel, et paysager du site à l’échelle communale et régionale. L’idée serait d’y développer des activités de pleine nature.

crédits | mentions légales | contact | plan du site | accessibilité