agrandir le texte retrecir le texte

Les marmailles de Mercredi Jeunesse se passionnent pour les pétrels

Dans le cadre la 11e édition de l’opération de sensibilisation « nuits sans lumière » les écoles et centres Mercredi Jeunesse de la ville de Saint-André participent activement aux animations mis en place par la Société d’Etudes Ornithologiques de La Réunion (Séor).

Le Mercredi 17 Avril 2019, les marmailles du centre mercredi jeunesse de l’école Suzie Bomel ont pu assister, pour leur plus grand bonheur, au lâcher de deux Pétrels sur le littoral de Champ-Borne. Emerveillés, les enfants ont participé au baguage des oiseaux avant de les voir prendre leur envol pour rejoindre la mer. Très curieux, ils ont pu obtenir une réponse pour chacune de leurs nombreuses questions auprès d’une animatrice disponible et à l’écoute.

Cette journée marque l’aboutissement de plusieurs mois de préparation et de sensibilisation sur la Faune et la Flore de La Réunion au sein du centre de mercredi Jeunesse de l’école Suzie Bomel. En effet, depuis le début de l’année, plusieurs ateliers ont été mis en place avec les enfants tels que l’ embellissement de l’école par des plantations, création de barrières… Ainsi, les enfants de maternelle et de l’élémentaire ont oeuvré par petits groupes baptisés chacun de noms d’espèces endémiques. Les enfants ont porté fièrement les noms de « tui-tui » ou encore « tec-tec » et ont été sensibilisés à la protection de l’environnement.

Une action réussie pour la Séor pour qui l’implication des écoles et du jeune public est primordiale dans leur action d’éducation à l’environnement.
Le Jeudi 18 Avril, les enfants des écoles Paul Herman et Lacaussade ont profité d’une journée d’animation proposée par la Séor sur le thème des Nuits sans lumière et de la pollution lumineuse. Pendant deux heures, les marmailles ont pu échanger sur le thème de la protection de la biodiversité de leur île et de la conservation des espèces endémiques. Après avoir visionné un film sur les Pétrels et les actions mises en oeuvre par la Séor, les enfants ont pu, un à un, approcher un oiseau et le contempler. Un moment magique pour ses élèves qui deviennent ainsi acteurs de la conservation de leur patrimoine naturel.

[

]