retrecir le texte agrandir le texte
imprimer cet article Imprimer | envoyer à un ami Envoyer à un ami | flux rss | Partager
La Grande Guerre racontée par les élèves de l’école Docteur Martin

Sous le préau de l’école primaire du Dr Martin, a eu lieu, le mardi 22 avril, un projet pédagogique pour commémorer le centenaire de la Grande Guerre 1914-1918. Parmi les invités, le Recteur de l’Académie, Thierry Terret, l’inspectrice de la circonscription Est Martine Huitelec, le Maire de Saint-André, Jean Paul Virapoullé et les membres de l’amicale régimentaire de Saint-André venus admirer le spectacle et l’exposition de cette école.

Pendant le temps d’une minute, un son de cloche retentit, apparut alors, un jeune militaire brandissant une pancarte, en criant à tue tête : « Mobilisation générale, Mobilisation générale, la guerre est déclarée ». A cet instant, rentrent en scène une vingtaine de marmailles de la classe de Madame Latchoumy, vêtus en bleu, blanc et rouge, interprétant la marseillaise « Allons enfant de la patrie, le jour de gloire est arrivée… ». Pour immortaliser l’évènement, les élèves de l’école Dr Martin ont préparé une exposition sur le thème de la Grande Guerre. Les Cm1, quant à eux, ont expliqué la vie des soldats dans les tranchées de l’enfer. Les petits artistes en herbe nous ont fait voyager à travers l’histoire de la guerre. Un peu plus loin, Yamine un élève de l’école Docteur Martin a récité des extraits de lettres des combattants : « les poilus sont courageux, pourquoi tant de souffrance, c’est pour sauver la France ». A l’entrée, vous pouvez également apercevoir un soldat fabriqué avec de la récupération, muni des messages poignants : danger permanent, froid hivernal, rats, poux, odeurs nauséabondes. D’ailleurs à Saint-André, à chaque fête Républicaine, la municipalité rend hommage aux combattants en déposant une gerbe de fleurs aux monument aux morts. Tout au long de la semaine, un programme sera proposé dans les quatre coins de l’île, dans les primaires, collèges et lycées avec des projets pédagogiques sur le centenaire de la première Guerre Mondiale. Un travail salué par le Recteur en soulignant que « la Réunion est la première Académie à donner une telle importance à la commémoration par la communauté éducative ».

Article publié le 23 avril 2014 par Marie Andrée TERGEMINA

crédits | mentions légales | contact | plan du site | accessibilité