retrecir le texte agrandir le texte
imprimer cet article Imprimer | envoyer à un ami Envoyer à un ami | flux rss | Partager
Invitation à danser au Carré Fayard

C’est la nouvelle scène à ciel ouvert de Saint-André. Le Carré fayard a été choisi le jeudi 1er juin pour un bal très spécial alliant danse contemporaine aux sonorités de l’orchestre cuivre. Sur scène, des élèves des écoles primaires de la ville, du collège Fayard et leurs professeurs ont réalisé une chorégraphie commune avant d’inviter les habitants du quartier et les parents présents à les rejoindre dans un bal « la poussière » au clair de lune.

Jeudi 1er juin, la journée était placée sous le signe de la danse. 15 écoles ont participé au projet « Journal de la ligne D » proposant ainsi tout au long de la journée et chacun à son tour un spectacle original mêlant danse contemporaine, occupation de l’espace et interaction entre les classes. La bonne humeur, l’énergie et le tract se sont succédés sur la scène du Carré Fayard avant l’ouverture du bal. mais après une journée aussi exceptionnelle, terminer l’après-midi en dansant avec ses professeurs, les parents, les autres élèves et les habitants du quartiers, c’est une explosion et une libération du talent de nos jeunes artistes. Un spectacle qui a ravi petits et grands qui attirés par l’ambiance n’ont pas hésité à clôturer le bal sur la célèbre chanson « Ti fleur fanée » jouée par l’orchestre Karoussel, les cuivres de l’Est. Ce projet mené dans le cadre du CLEA (Rectorat, DAC-OI, Caisse des écoles, Mairie) a été couronné de succès.

Investir l’espace public, regarder l’autre danser, participer à un spectacle, comprendre son rôle de spectateur voilà autant d’objectifs atteints par ce bal final. L’éducation au spectacle se met en place à Saint-André.

crédits | mentions légales | contact | plan du site | accessibilité