retrecir le texte agrandir le texte
imprimer cet article Imprimer | envoyer à un ami Envoyer à un ami | flux rss | Partager
Des chercheurs du monde entier à Saint-André pour l’énergie des mers

Des chercheurs du monde entier à Saint-André pour l’énergie des mers

Après leur colloque à Saint-Pierre, les chercheurs du monde entier réunis autour des chercheurs locaux spécialisés dans les énergies renouvelables sont venus à Saint-André pour une présentation du projet du port bicéphale et du pôle énergétique de Bois Rouge.

C’est un projet futur ambitieux, tourné vers les technologies nouvelles, en phase avec l’actualité environnementale, la future utilisation de l’énergie thermique des mers par la ville de Saint-André intéresse beaucoup nos chercheurs locaux et internationaux. C’est Jean-Paul Virapoullé, maire de la ville qui a présenté à ces sommités de l’énergie renouvelable toutes les démarches en cours pour que La Réunion et plus particulièrement la ville puisse retirer tous les bénéfices de l’énergie des mers. Si Hawaï, est une référence dans le domaine de la valorisation de l’eau de mer à des fins cosmétiques, économiques et nutritionnelles pour l’instant notre île est en reste. Mais grâce au Techno Port de Bois Rouge qui sera tourné vers les énergies et vers les services portuaires en plus d’être un port de ravitaillement, les choses vont changer. D’ailleurs, le premier magistrat de la ville a donné rendez-vous aux chercheurs. Lors de leur prochaine venue, ils pourront constater les avancés de ce projet, véritable innovation dans toute la région. Depuis 2014, La ville de Saint-André travaille à faire de La réunion la porte de l’Europe dans l’Océan Indien.

40 congressistes d’ une dizaines de nationalités différentes poursuivent leur visite par le site de Bois-rouge afin de mieux saisir l’ampleur de ce projet qui va changer le visage de notre île et qui va aussi créer des emplois et de nouvelles richesses.

crédits | mentions légales | contact | plan du site | accessibilité